Offres du territoire
Site dédié aux professionnels de la gérontologie
Recherchez un partenaire

Aidant hospitalisé

aidant hospitalisé.jpg

L’aidant est hospitalisé, que faire ?

  • Un hébergement ou accueil temporaire de la personne aidée.

Cela consiste à organiser l’accueil d’un proche aidé en établissement médico-social pour une courte durée.

Il peut être judicieux de prévoir une rencontre avec l’établissement à l’avance afin de préparer le projet, connaitre les coûts et convenir d’une date de séjour. Ce projet doit faire l’objet d’un contrat entre la personne aidée ou son représentant et l’établissement qui l’accueillera.

Si l’aidant est hospitalisé subitement, une entrée en urgence en séjour temporaire peut être envisageable. Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) sont dans la mesure d’accueillir une personne en 24h à 48h s’il y a des places disponibles.

 Pour éviter toute panique en cas d’urgence, il peut être utile que l’aidant se renseigne en amont sur les solutions possibles. Par exemple, il peut être judicieux de contacter des établissements qui proposent des places en hébergement temporaire et qu’il prépare un dossier d’admission avec les justificatifs nécessaires, en prévision d’une éventuelle entrée en établissement.

  • Un relais à domicile.

Cela consiste à augmenter temporairement le nombre d’heures d’intervention à domicile afin de remplacer l’aidant durant son hospitalisation et sa convalescence.

D’autres solutions peuvent également être envisagées comme la mise en place d’un service de relayage à domicile, de l’accueil de jour, de l’accueil de nuit, etc.

Lorsqu’un proche aidant est hospitalisé, alors que son absence peut mettre en difficulté la vie à domicile de la personne aidée, il est possible de solliciter une aide financière ponctuelle pour renforcer cette aide manquante. Le montant peut dépasser les plafonds de l’APA (aides financières)

Cette aide peut servir à financer :

  • un hébergement temporaire de la personne aidée,
  • un relais à domicile.

La demande doit être faite au Président du Conseil départemental dès que possible. En cas d’hospitalisation programmée, la demande devra être faite au plus tard un mois avant la date de l’hospitalisation.