Offres du territoire
Site dédié aux professionnels de la gérontologie
Recherchez un partenaire

L'IDE ne suffit plus, qui pourrais-je faire intervenir en plus

Se référer à la pyramide décisionnelle permet d’évaluer la charge en soins. Celle-ci se cumule dès le médecin traitant:

Pyramide décisionnelle de la prise en charge.png

L’IDEL peut en fonction des besoins contacter les professionnels situés au dessus d’elle dans la pyramide pour adapter au mieux la prise en charge de son patient.

Les services d’aides à domicile peuvent aussi être contactés pour renforcer l’accompagnement sur les aspects de la vie quotidienne.

 

Merci de mettre en lien la question « Mon patient a besoin d’une intervention à domicile pour un soin, à qui dois-je faire appel ? »

 

Les services d’aide à domicile (SAD) :

Les services d’aide à domicile peuvent intervenir pour aider les personnes âgées à faire ce qu'elles n'ont plus l'envie ou les capacités de faire, par exemple s’habiller, faire les courses, préparer les repas. 

Des aides existent pour aider à financer le coût de l’intervention d’un service d’aide à domicile.

Les services d’aide et d'accompagnement à domicile sont autorisés à fonctionner par le conseil départemental. Ils sont spécifiquement habilités à intervenir auprès d’une population considérée comme fragile : enfants de moins de 3 ans, familles en difficulté ou en situation d’exclusion, personnes en situation de handicap et personnes âgées en perte d’autonomie.

 

 

Les auxiliaires de vie :

  • Accompagne et aide les personnes âgées dans les actes essentiels et les activités ordinaires de la vie quotidienne (aide aux déplacements et à la mobilisation, aide à la toilette, l’habillage, le déshabillage et à l’alimentation (courses, préparation et aide à la prise des repas), aide où réalise des achats, l’entretien du linge, le nettoyage du logement, le repassage, …).

 

  • Accompagne et aide les personnes âgées dans les activités de la vie sociale et relationnelle. L’aide à domicile accomplit ainsi un travail matériel, moral, sanitaire et social essentiel pour le maintien à domicile. La composante relationnelle, psychologique et psychoaffective de son activité est importante.

19 IDE SEULE NE SUFFIT PLUS.jpg