Offres du territoire
Site dédié aux professionnels de la gérontologie
Recherchez un partenaire

Quelles sont les aides possibles au domicile pour la sécurisation du logement

Quelles sont les aides possibles pour la sécurisation du logement ?

 

Différentes interventions sont possibles pour rendre son logement plus adapté et plus sécurisant lorsqu’on perd en autonomie. En effet, le risque de chute est moindre lorsque l’on s’intéresse à l’environnement.

Avant d’évoquer les aides techniques il semble important de préciser aux personnes âgées que pour éviter le risque de chute il faut ôter les objets ou meubles gênants des espaces où l’on circule (ex. : fils électriques ou tapis dans les couloirs) et de circuler au maximum avec des chaussures fermées pour plus de stabilité. L’adaptation de l'éclairage est également importante pour éviter le risque de chute, supprimant toute zone d’ombre.

Le parquet, quant à lui favorise les glissades, il semble pertinent alors de conseiller aux personnes âgées de mettre des chaussons avec des semelles antidérapantes. Si cela est possible, ils peuvent également faire poser un revêtement antidérapant, bien fixé au sol.

Les tapis aux bords relevés, descentes de lit et tapis de bains sont également à proscrire puisqu’ils peuvent faire trébucher.

Pour sortir rapidement du lit, il est possible de le rehausser avec de nouveaux pieds ou des cales spécifiques. Il existe également des sur élévateurs de chaises et des barres de redressement, afin de pouvoir se relever plus aisément et éviter tout risque de chute.

La mobilité est un des éléments majeurs de l’autonomie. Canne anglaise, canne de marche, canne tripode pour plus de stabilité, il est important de demander conseil à un professionnel de santé pour choisir la canne la mieux adaptée. Le déambulateur s’utilise à l’intérieur ou à l’extérieur, c’est une aide à la marche pour les personnes souffrant de troubles de l’équilibre ou ayant des difficultés à marcher.

Voici quelques exemples d’autres aides possibles :

- Le lavabo ergonomique qui facilite l'approche des personnes en fauteuil roulant.

- La pince de préhension permet d'attraper facilement les objets

- La barre d’appui est un équipement très utile. Certaines, à ventouses, sont amovibles. D’autres se fixent  dans le mur, ou s’adaptent au bord de la baignoire.

- Un siège mural ou un tabouret de douche reste très pratique en cas de dépendance. Avec un siège pivotant il est plus simple d’entrer dans sa baignoire.

- Des bandes antidérapantes autocollantes préviennent les risques de chutes à la sortie du bain ou de la douche. En cas de difficulté de préhension le distributeur automatique de savon et le robinet à déclenchement infrarouge sont une solution.

- Les rehausseurs de WC permettent de s’asseoir et de se relever plus facilement, quelle que soit la hauteur des WC. Ils facilitent l’accès aux toilettes des personnes à mobilité réduite préservant ainsi leur intimité.

 

Les aides techniques sont donc nombreuses et variées afin d’éviter le risque de chute et sécuriser ainsi le logement. Un ergothérapeute peut être interpelé pour trouver les meilleures solutions d’adaptation du logement. Pour plus d’informations, se rendre sur le site de l’Association Nationale Française des Ergothérapeutes www.anfe.fr .