Offres du territoire
Site dédié aux professionnels de la gérontologie
Recherchez un partenaire

Qu'est ce que le GIR

Le GIR est le niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Il est calculé à partir de l’évaluation réalisée à l’aide de la grille AGGIR. L'évaluation du GIR permet de savoir si une personne âgée peut bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou d’une aide facultative des caisses de retraites, ou encore détermine la possibilité d’entrée en résidence autonomie…

 

La grille AGGIR :

La grille Aggir est utilisée dans le cadre d'une demande d'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) ou une demande d’aide facultative auprès des caisses de retraites principalement.

Elle mesure les capacités de la personne âgée à accomplir :

  • 10 activités corporelles et mentales, dites activités discriminantes,
  • 7 activités domestiques et sociales, dites activités illustratives.

Seules les 10 activités discriminantes sont utilisées pour déterminer le groupe "iso-ressources" (Gir) dont relève la personne âgée.

Les 7 activités illustratives sont destinées à apporter des informations complémentaires à l'évaluateur pour mieux appréhender la situation globale de la personne.

La grille AGGIR est intégrée à un référentiel d'évaluation qui permet de recueillir l'ensemble des informations nécessaires à l'élaboration du plan d'aide de la personne âgée.

Les activités évaluées par la grille AGGIR :

Activités corporelles et mentales (dites "discriminantes")

  • Communiquer verbalement et/ou non verbalement, agir et se comporter de façon logique et sensée par rapport aux normes admises par la société
  • Se repérer dans l'espace et le temps
  • Faire sa toilette
  • S'habiller, se déshabiller
  • Se servir et manger
  • Assurer l'hygiène de l'élimination urinaire et fécale
  • Se lever, se coucher, s'asseoir, passer de l'une de ces 3 positions à une autre
  • Se déplacer à l'intérieur du lieu de vie
  • Se déplacer en dehors du lieu de vie
  • Utiliser un moyen de communication à distance (téléphone, alarme, sonnette, etc.) dans le but d'alerter en cas de besoin

Certaines variables comme la toilette, l'habillage, l'alimentation, l'élimination, l'orientation et la cohérence sont codées sur plusieurs "sous-variables" (toilette du haut et toilette de bas par exemple, ces deux activités nécessitant des capacités mentales, motrices et fonctionnelles sensiblement différentes). Dans ces cas, les règles spécifiques à appliquer sont indiquées pour chaque variable.

 

Activités domestiques et sociales (dites "illustratives")

  • Préparer les repas et les conditionner pour qu'ils puissent être servis
  • Gérer ses affaires, son budget et ses biens, reconnaître la valeur monétaire des pièces et des billets, se servir de l'argent et connaître la valeur des choses, effectuer les démarches administratives, remplir les formulaires
  • Effectuer l'ensemble des travaux ménagers courants
  • Utiliser volontairement un moyen de transport collectif ou individuel
  • Acheter volontairement des biens
  • Respecter l'ordonnance du médecin et gérer soi-même son traitement
  • Pratiquer volontairement, seul ou en groupe, diverses activités de loisir

La Cotation de la Grille AGGIR :

L'observation porte sur les activités effectuées par la personne seule, en excluant ce que font les « aidants » et les soignants (il faut en effet bien distinguer ce que fait la personne âgée et ce que font l'entourage et les professionnels). En revanche, les aides matérielles et techniques sont considérées comme faisant partie intégrante de la personne : lunettes, prothèse auditive, fauteuil roulant, poche de colostomie, etc.… Par exemple : une personne amputée des deux jambes, ses transferts étant assurés, se déplaçant avec un fauteuil roulant en tout lieu, dans un environnement adapté, n'aura aucune difficulté pour les déplacements à la condition que ces déplacements répondent aux critères définis plus loin.

Chaque variable peut prendre trois modalités :

Pour chacune des variables et sous variables il convient d’évaluer adverbe par adverbe chaque activité, puis seulement dans un deuxième temps, en fonction de la réponse aux adverbes, de coder la variable par A, B ou C. 

A : fait seul, spontanément, et totalement, et habituellement, et correctement

B : fait seul, non spontanément, et/ou partiellement, et/ou non habituellement, et/ou non correctement

C : ne fait pas seul, ni spontanément, ni totalement, ni habituellement, ni correctement. 

Spontanément suppose qu’il n’existe pas d’incitation ou de stimulation (ce point a souvent été sous-estimé entraînant des erreurs de codage), totalement suppose que l’ensemble des activités du champ analysé soit réalisé, habituellement fait référence au temps et à la fréquence de réalisation, et correctement recouvre trois aspects : la qualité de la réalisation, la conformité aux usages et la sécurité vis à vis de soi et les autres. 

A quoi correspondent les différents GIR ?

Il existe 6 niveaux de perte d’autonomie : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 est le niveau de perte d’autonomie le plus faible.

Voici une description des caractéristiques des personnes correspondant aux 6 GIR :

  • GIR 1 : les personnes confinées au lit, dont les facultés mentales sont gravement altérées, et qui ont besoin d’une présence continue d’intervenants. Les personnes en fin de vie.
  • GIR 2 : les personnes confinées au lit ou au fauteuil, dont les facultés mentales ne sont pas totalement altérées, et qui ont besoin d’une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante. Les personnes qui ont des fonctions mentales altérées, mais qui ont conservé leur capacité à se déplacer.
  • GIR 3 : les personnes ayant conservé leurs facultés mentales mais qui ont besoin plusieurs fois par jour d’aides pour les soins corporels.
  • GIR 4 : les personnes ne faisant pas leur transfert seules (par exemple se lever seules du fauteuil) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur du logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et pour s’habiller. Les personnes n’ayant pas de problème pour se déplacer mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour la préparation des repas.
  • GIR 5 : les personnes qui peuvent avoir besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette et les activités domestiques : préparation des repas, ménage…
  • GIR 6 : les personnes autonomes pour tous les actes importants de la vie courante.

Qu'est ce que le GIR.png