Aides et soins à domicile

De nombreux services d’aides et de soins se déplacent à domicile. Chacun a son périmètre d’intervention et des compétences qui lui est propre. Cette rubrique vise à apporter un éclairage sur les missions de ces différents services :

 

Service d'Aide à Domicile (SAAD)

Le SAAD est un service soumis à l’Autorisation du Conseil Départemental pour pouvoir intervenir auprès :

  • des personnes âgées dépendantes ;
  • des personnes en situation de handicap ;
  • des personnes de moins de 60 ans bénéficiaires de la PCH (Prestation Compensatoire du Handicap – lien vers l’explication PCH dans le glossaire).

Le SAAD peut intervenir :

  • en mode prestataire : l’intervenant(e) (Auxiliaire de vie, Assistante de Vie aux familles …) est l’employé(e) de la structure (l’Autorisation est obligatoire pour ce mode d’intervention).
  • en mode mandataire : l’intervenant(e) (Auxiliaire de vie, Assistante de Vie aux familles…) est l’employé(e) de la personne chez qui il/elle intervient.

La personne âgée peut bénéficier d’aides financières telles que l’APA, l’aide sociale ou l’aide-ménagère des caisses de retraite selon son degré d’autonomie et son niveau de ressources. Toutes ces aides ne sont pas cumulables entre elles.

La personne âgée en situation de handicap peut bénéficier de la PCH à condition qu’elle l’ait sollicitée avant l’âge de la retraite (obtention possible après le départ en retraite sous certaines conditions. faire un lien vers le site suivant https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14202)

! : La PCH n’est pas cumulable avec l’APA et elle est remplacée par cette dernière si la personne en fait la demande.

Aide a domicile.jpg

 

 

Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)

Les SSIAD sont des services médico-sociaux qui interviennent, sur prescription médicale, au domicile

  • des personnes âgées, 
  • des personnes en situation de handicap 
  • des personnes de moins de 60 ans atteintes de pathologies chroniques ou présentant certains types d’affections. 

 

Leurs interventions auprès des personnes âgées ont pour objectif :

  • de prévenir la perte d’autonomie,
  • d'éviter une hospitalisation,
  • de faciliter le retour à domicile après une hospitalisation,
  • de retarder une entrée dans un établissement d'hébergement.

Ces interventions peuvent être de courte, de moyenne ou de longue durée selon l’état de santé et les besoins du patient.

Les SSIAD peuvent intervenir 7 jours sur 7 si nécessaire.

Le personnel qualifié, diplômé d’Etat (Infirmiers, Aide soignants, Aide Médico-Psychologiques) effectue des soins de base et techniques infirmiers (soins d’hygiène corporels, stimulation, lever, habillage, coucher, prélèvements, injections etc.) 

 

Le SSIAD garantit un accompagnement de l’usager selon ses souhaits et ses besoins, en élaborant un Plan d’Accompagnement Personnalisé et un plan individualisé de soins.
L’infirmière coordinatrice établit ensuite un projet de soins et détermine les interventions en fonction des besoins de l’usager.

Le coût de l’intervention est pris en charge par l’Assurance Maladie. 

 

Les services sont agréés et financés par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

SSIAD.jpg

 

 

Equipes Spécialisées Alzheimer (ESA)

L'ESA est une équipe spécialisée dans l'accompagnement à domicile des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, de troubles apparentés (à un stade léger ou modéré de la maladie) et de maladies neuro-dégénératives.

Ils sont portés par des SSIAD. 

Pour bénéficier de l’intervention d’une équipe spécialisée Alzheimer, il est nécessaire d’avoir une prescription médicale. Cette prescription médicale peut être délivrée par le médecin traitant ou bien par un médecin spécialiste d'un cabinet libéral ou d’une consultation mémoire.

L’ESA propose l'intervention à domicile d'une équipe de professionnels composée d'assistants de soins en gérontologie, de psychomotriciens ou d'ergothérapeutes pour des soins d’accompagnement et de réhabilitation. Les assistants de soins en gérontologie sont des aides-soignants ou des AMP (aides médico-psychologiques) qui ont suivi une formation spéciale pour accompagner des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

Les objectifs : 

  • Mettre en place de séances de réhabilitation pour les personnes malades à leur domicile : 
  • Soutenir et accompagner les proches pour garantir, dans la durée, un maintien à domicile de qualité des personnes malades 
  • Réduire les troubles du comportement en favorisant le bien-être et la revalorisation,
  • Conseiller sur l’aménagement de l’environnement,
  • Soutenir les proches et les aidants,
  • Informer sur les aides possibles.

Comment se passe l’intervention des équipes ?

Un ergothérapeute ou un psychomotricien vient à domicile faire l’évaluation des capacités de la personne à accomplir les activités de la vie quotidienne.

En fonction de l’évaluation, le professionnel fixe un ou deux objectifs. Par exemple : s’habiller seul, refaire à manger… Il conçoit ensuite un programme s’appuyant sur les capacités restantes de la personne pour l’aider accomplir à nouveau ces activités et retrouver plaisir à les faire. Ce programme comprend également un volet d’éducation thérapeutique des aidants avec leur sensibilisation, leur accompagnement et du conseil.

Les assistants de soins en gérontologie prennent ensuite le relais. Ils interviennent à domicile en suivant le programme conçu par l’ergothérapeute ou le psychomotricien.

A la fin des séances, l’ergothérapeute ou le psychomotricien fait un bilan des activités réalisées. Ce bilan est transmis au médecin qui a prescrit l’intervention de l’équipe spécialisée Alzheimer.

 

 

Services Polyvalents d’Aide et de Soins à Domicile SPASAD

Le SPASAD réunit les services d’un SSIAD et d’un SAAD avec une coordination « intégrée ». Il s’agissait d’expérimentations qui vont se généraliser avec la Loi ASV de 2015.

Le SPASAD va permettre la mise en place et la coordination :

  • des soins infirmiers par le SSIAD (peut-être envisager un lien qui permet de remonter sur la page vers les explications)
  • des interventions pour l’accompagnement et le maintien à domicile comme un SAAD (peut-être envisager un lien qui permet de remonter sur la page vers les explications)

Le coût des interventions pour la partie soin est pris en charge par l’Assurance maladie.

Le coût des prestations d’accompagnement et maintien est financé par la personne elle-même qui peut recourir l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie, (mise en lien vers la page d’explication), aux aides des caisses de retraites ou des mutuelles, ainsi qu’à l’aide sociale du Conseil départemental.