Dispositifs de santé

Sont répertoriés ci-dessous les dispositifs proposant de la prévention, des soins ou des conseils aux usagers et professionnels.:

 

 

Les centres de santé 

Les centres de santé sont des lieux d'information, d'échanges, de prévention et de soins. Ils répondent à des besoins de proximité et d’accessibilité. Ils participent à des actions : de santé publique, de prévention et promotion de la santé, d'éducation pour la santé, sociales  et de formation et de recherche.

Les centres de santé accueillent aujourd'hui de manière privilégiée pour grande partie des populations soit précaires soit en rupture d'accès aux soins libéraux.

 

 

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP)

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) regroupent plusieurs professionnels de santé libéraux dans des locaux communs. Ces derniers doivent élaborer un projet de santé attestant de leur exercice coordonné. Les maisons de santé sont appelées à conclure avec l’agence régionale de santé (ARS) un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens préalablement à tout versement d’une aide financière par l’agence.

Ces maisons sont constituées d’au moins deux médecins et d’un paramédical qui peut être : infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens*, ergothérapeutes*, pédicures-podologues, ... On peut également trouver une psychologue.

*L’egothérapeute intervient sur les troubles des gestes et des postures et adapte des outils nécessaires à la vie quotidienne. Il recherche la fonctionnalité et l’indépendance.

*Le psychomotricien traite des troubles du mouvement et du geste dans leurs dimensions neuro-motrice, affective, sensitive et cognitive. Il recherche une harmonisation, une conscience et un bien-être psycho-corporel global.

 

 

Unité de consultation et hôpital de Jour (HDJ)

   L’unité de consultations et d’hospitalisation de jour gériatrique est une structure de soins de court séjour de la filière de soins gériatriques située à l’interface entre la médecine hospitalière et la médecine de ville. C’est un centre de prévention, de diagnostic et d’évaluation du patient âgé sur le territoire.
    Elle comporte des consultations et un hôpital de jour gériatrique.
    La consultation mémoire labellisée, lorsqu’elle existe, lui est intégrée.

Ses missions sont :

  • Dispenser une évaluation gérontologique médico-psycho-sociale à la demande du médecin traitant afin de proposer une stratégie de prise en charge adaptée ;
  • Etre un recours pour le médecin traitant après repérage de problèmes durant la consultation de prévention dispensée aux personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • Collaborer au suivi du patient par des réévaluations régulières et des prises en charge spécialisées ;
  • Proposer des bilans et traitements programmés sur une courte durée afin d’éviter les traumatismes engendrés par une hospitalisation classique, et notamment un bilan gérontologique médico-psycho-social aux résidents des EHPAD sur demande du médecin traitant et du médecin coordonnateur (cf. équipe mobile gériatrique) ;
  • Réaliser des traitements impossibles à dispenser à domicile, et surtout surveiller et ajuster les thérapeutiques ;
  • Pratiquer des soins lourds (transfusions, plaies complexes...) ;
  • S’assurer de la coordination des soins autour du patient et être en lien régulier avec les différents acteurs participant à la prise en charge ambulatoire (CLIC, centres médico-psychologiques, SSIAD...), les professionnels libéraux et le cas échéant les accueils de jour ;
  • Participer à l’organisation du soutien au domicile ;
  • Participer à la diffusion des bonnes pratiques.

 

L’équipe mobile gériatrique

L’équipe mobile gériatrique est une équipe composée de professionnels spécialiste de la gériatrie. Elle est composée d’un gériatre, d’un infirmier, d’une assistance sociale, d’une secrétaire ou bien encore d’une psychologue, d’un ergothérapeute ou d’un diététicien. Elle s’occupe des personnes âgées fragiles de plus de 75 ans.

L’objectif principal de cette équipe est de venir en aide aux différents professionnels de santé non spécialistes dans leur pratique à l’hôpital ou dans la ville (domicile, ehpad …).

 

 

HAD

L'hospitalisation à domicile concerne des patients malades de tous âges, atteints de pathologies graves aiguës ou chroniques, évolutives et/ou instables qui, en l'absence de prise en charge par une structure d'HAD, seraient hospitalisés en établissement de santé avec hébergement. Les structures d'HAD sont de véritables établissements de santé soumis, selon la loi, aux même réglementation et obligations que les établissements hospitaliers classiques. Ils sont soumis à autorisation. Ils font l'objet d'une certification tous les 4 ans par la Haute Autorité de Santé.

Ils répondent aux mêmes obligations de qualité et sécurité que ces derniers et assurent la continuité des soins 24H/24 et 7j/7.

L'admission dans un établissement d'HAD est obligatoirement soumise à prescription médicale et doit recueillir l'accord explicite du patient ou/et de sa famille et de son médecin traitant.

Qui peut bénéficier de l’HAD :

Les patients pris en charge en hospitalisation à domicile sont le plus souvent adressés par un médecin hospitalier, leur retour à domicile faisant suite à une hospitalisation dans un hôpital ou une clinique après un problème de santé sérieux.

Une hospitalisation à domicile peut aussi être demandée par le médecin traitant d'un patient dont l'état de santé s'aggrave, qui à ce titre justifierait d'une hospitalisation ou ré hospitalisation, mais dont le souhait est de rester à son domicile.

Les soins pratiqués en HAD :

Les soins se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile, par la technicité, la fréquence et la durée des actes. Ils peuvent être ponctuels  et d'une durée limitée ou continus, associant divers types de soins se prolongeant parfois plusieurs mois. Ce peut être aussi des soins de réadaptation après la phase aigüe de certaines maladies, prescrits pour une durée déterminée.

Les interventions justifiées par ces soins sont variables et bien souvent, se cumulent.

Ce sont des soins palliatifs, des soins de nursing lourds, de la nutrition entérale, des pansements complexes, une nutrition parentérale, des traitements anti-infectieux et autres traitements par voie veineuse, une rééducation neurologique, une assistance respiratoire, une chimiothérapie...

Le Financement de l’HAD

L'hospitalisation à domicile est une offre de soins financée à 100% par l'assurance maladie.

L'établissement d'HAD reçoit un financement des caisses d'assurance maladie (et parfois des complémentaires), correspondant au paiement d'un forfait pour chaque jour d'HAD pour chaque patient pris en charge, établi selon l'intensité des soins délivrés, le degré de dépendance du patient et la durée du séjour.

Tous les actes, prestations, thérapeutiques sont inclus dans ces forfaits. Ne sont pas inclus les honoraires des médecins généralistes et de certains spécialistes éventuellement consultés au décours du séjour en HAD.

 

DISPOSITIFS DE SANTE.doc.jpg (Illustration of healthy lifestyle)